Voeux2020 webarticle

Jean-Luc BROUTIN, président, Geneviève BARABAN, vice-présidente, les membres du Conseil d'administration et l'équipe de l'Observatoire vous souhaitent une très bonne année et vous présentent leurs meilleurs voeux pour 2020.

L’Observatoire a conclu, le 19 décembre, une convention tripartite avec le Centre Intercommunal d’Action Sociale (CIAS) du Blaisois et le Conseil départemental de Loir-et-Cher. L’objectif de cette dernière est la mise en place à l’échelle du département d’un outil similaire au Guide des Solidarités qui existe depuis plusieurs années pour le territoire d’Agglopolys.


Depuis 2011 en effet, l’Observatoire, travaillant avec le CIAS, a développé un guide dématérialisé qui identifie les acteurs de la solidarité à l’échelle du périmètre d’Agglopolys, et présente leurs dispositifs et modalités d’intervention.
Mu par la volonté de rendre possible un développement équilibré et solidaire des territoires de Loir-et-Cher, le Conseil départemental a confié à l’Observatoire et au CIAS la mission de renforcer l’outil existant et d’en étendre la couverture géographique.
Ce nouvel outil mutualisé aidera à une meilleure connaissance de l’ensemble des acteurs intervenant dans le domaine des solidarités. Il sera accessible au grand public via un moteur de recherche sur Internet. Un accès réservé permettra aux professionnels de consulter des informations sensibles ou plus techniques.
L’Observatoire va donc s’atteler à créer une nouvelle base de données recensant et structurant toutes les informations utiles et essentielles liées à la santé, au logement, au handicap, au droit, aux aides, etc., à en permettre la consultation en développant un outil informatique performant et ergonomique, dont il assurera la mise à jour.

 

Dans tous les sites touristiques du département se croisent visiteurs individuels et groupes. Pourtant, les données manquent sur le marché des groupes, sur leurs attentes et leurs comportements, sur l’attention que leur portent les opérateurs touristiques. Une étude inédite, réalisée en partenariat par l’Agence de Développement Touristique Val de Loire - Loir-et-Cher et l’Observatoire de l’Économie et des Territoires, apporte des éléments de connaissance et de réflexion sur ce segment de clientèle.

 

16 %

 … c’est la part que représentent les groupes dans les sites et manifestations du département. Plus importante dans les infrastructures patrimoniales et culturelles, celle-ci se réduit fortement dans les équipements de loisirs où prédomine une clientèle individuelle. L’impact économique est très différent selon les prestataires, les structures d’hébergement collectif et réceptives étant les plus dépendantes. Les groupes apparaissent sans surprise majoritaires dans la fréquentation des hébergements collectifs et seraient à l’origine de 85 % des nuitées.

PoidsClienteleGroupe

… surtout des Français, aux ailes de saison

Venant principalement de l’Hexagone, les groupes, formés en moyenne de 35 personnes, séjournent en Loir-et-Cher majoritairement au printemps et à l’automne, une saisonnalité souvent stratégique pour certains opérateurs. Des disparités sont perceptibles selon la clientèle accueillie : les scolaires présents tout au long de l’année (pics entre avril et juin), les seniors/associations/clubs principalement en avant ou après-saison, avec parfois des refus opposés aux demandes, faute de disponibilités suffisantes.

… deux populations sur représentées

Les seniors et les scolaires figurent au rang des contingents les plus importants. Les prescripteurs, particulièrement attentifs à ces cibles particulières, modulent leurs pratiques et leurs offres pour conquérir et fidéliser ce public : contenus pédagogiques forts, formats de visites adaptés, hébergements particuliers… Ils développement également leurs propositions en direction des groupes d’individus regroupés (GIR). Les canaux de commercialisation et de communication utilisés sont multiples et complémentaires pour toucher toutes les clientèles.

… aux attentes nouvelles

Le secteur « groupes » a fortement évolué ces dernières années, avec l’anticipation des demandes (les réservations sont enregistrées beaucoup plus tôt dans l’année), des budgets de plus en plus contraints, le raccourcissement de la durée des séjours (2 à 3 nuitées), l’apparition de modes de consommation diversifiés et exigeants, une demande forte en services, exclusivité, personnalisation et réactivité.

 La réponse des opérateurs touristiques : le sur-mesure et un accueil de qualité

Les acteurs de la filière touristique ont renouvelé leur offre et s’adaptent en permanence, en développant des productions sur mesure et pensées individuellement en fonction des demandes de leurs clients. Ils savent que les propositions qu’ils formuleront, les innovations qu’ils concevront dans le cadre des contraintes qui leur sont exprimées feront la différence, tout comme la qualité de leurs prestations.

Méthodologie, chiffres, éléments factuels, témoignages des acteurs de terrain et analyse détaillée à retrouver dans l’étude La clientèle groupes en Loir-et-Cher.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.