Lecture Publique : des clés pour comprendre

Depuis plus de 20 ans, le Département de Loir-et-cher fait de la lecture pour tous un maillon essentiel  de l’aménagement du territoire, en s’appuyant sur un Plan départemental de développement de la lecture publique régulièrement actualisé. Autrement dit, il accompagne la structuration du réseau de lecture publique, avec notamment la densification du maillage des bibliothèques, la professionnalisation des personnels, la montée en puissance de l’offre documentaire et de services, le développement du numérique.

L’Observatoire s’est penché avec soin sur les évolutions qu’a connu le paysage de la lecture publique de Loir-et-Cher de 2007 à 2018.

Des structures plus nombreuses et attractivesLecturePublique StFirmin2016 2 carre

  • 80 % des 264 communes du Loir-et-Cher concernées par le Plan sont couvertes (communes de moins de 10 000 habitants).
  • La superficie moyenne des équipements est de 131 m².
  • De nombreuses animations culturelles.
  • Des plages d’ouverture plus larges.

Du personnel qui monte en compétences

  • Plus des 3/4 des structures gérées par du personnel qualifié (avec toujours un appui marqué des bénévoles).
  • Existence plus fréquente d’un logiciel de gestion.

Des ressources numériques plurielles

  • L’équipement numérique du réseau est le domaine qui a le plus progressé.
  • Diversité des nouveaux supports (tablettes, liseuses).
  • Accès à des ressources numériques en ligne depuis le site culture41.
  • Accès public à Internet dans 80 % des structures.

Une offre documentaire conséquente

  • 640 000 documents (583 000 livres, 30 500 CD et 22 000 DVD).
  • 2018 : 260 000 euros investis pour l’achat de 28 400 documents.

Des publics variés

  • 20 700 adhérents (11 inscrits pour 100 habitants couverts)
  • 450 000 emprunts en 2018 (22 documents par adhérent, contre 17 au niveau national).
  • Les enfants sont surreprésentés dans tous les types de structures (partenariats avec les établissements scolaires).
  • Les seniors constituent une part importante des abonnés en milieu rural.
  • Les adultes (15-64 ans) sont davantage présents en médiathèque.

 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.